Devenir maman ce n’est pas si simple, pendant la grossesse beaucoup d’interrogations déjà.

Et cette fameuse question serais-je une bonne mère pour mon enfant ?
Aucun enfant ne né avec un mode d’emploi (ce serait tellement plus simple non ?)

On a notre premier enfant, on est toute gaga face à lui, c’est tellement mignon une petite version de nous-même et de se dire en l’admirant, mais c’est vraiment moi qui ai fait ce petit bébé trop mignon. (forcement notre bébé est le plus joli du monde voyons !)

Et ça grandit, trop vite. On ne voit plus les années défiler …

On s’inquiète toujours au quotidien, pour leur avenir, de grandir dans ce monde chaque jour un peu plus fou !

On lit un peu de tout, on s’interroge sur l’éducation positive (bien à la mode en ce moment), on culpabilise quand on se met en colère, et on lit les posts sur les réseaux sociaux des mamans parfaite, ce dire que nous ne sommes vraiment pas à la hauteur de la Super Maman!

On va se coucher le soir la tête pleine de résolutions, le lendemain matin les crises, les disputes et on en peut plus juste envie de leur faire un plat tout préparé et de souffler 5 minutes dehors seule (la sortie course est devenu notre meilleure amie !)

Certains jours la charge mentale qui se fait de plus en plus importante.

On a toutes rêvé de notre vie de maman dans un coin de notre tête.

Une maman sa crie, s’épuise, mais ça culpabilise beaucoup surtout


Je vais te donner quelques conseils, que j’essai au maximum d’appliquer à moi-même pour déculpabiliser, cette culpabilité intérieure qui parfois et si présente qu’elle nous bouffe le quotidien et nous empêche d’apprécier notre bonheur :

Déjà, cela demande un véritable travail personnel, de faire le deuil de la mère parfaite.
À trop vouloir en faire on fini par se perdre et on fait l’inverse de ce que l’on aimerait être.
C’est à toi seule de faire ta propre définition de maman.
Quelles sont les valeurs qui comptent pour toi ? Qu’est-ce qu’une bonne mère ?
En forgeant ta propre vision de la maman, tu seras moins fragilisé des attentes des autres sur toi.
Surtout assume tes choix !!
Relativise, de toute façon la perfection n’existe pas !

Fais toi confiance, sois ta meilleure amie !
Sache que l’on ne naît pas maman, on le devient.

4 réponses pour “La mère parfaite n’existe pas”

  • Coucou,
    ta dernière phrase à tout résumé…on apprend chaque jour à devenir meilleure que la veille, être maman n’est pas un long fleuve tranquille certes, mais c’est la plus belle expérience d’une vie..

  • as salam aliky ca va? je me reconnais tellement dans cette article. tu as raison une maman parfaite n’existe pas.

    • alayki salam wa rahmatullahi ukthi,ca va al hamdoulilahi. J’espère qu’il en ai de même pour toi et ta petite famille. il faut se déculpabiliser, pas toujours évident. Contente que cet article t’es fait du bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *